L'alliance temporaire

 :: NEO - GOTHAM :: Downtown Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Gabriel Rice
On the wrong side of Heaven
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Jeu 28 Juin - 6:03
Les batiments défilent à une vitesse folle sous mon hoverboard. Putain ce que j'aimes le sifflement du vent tout autour de moi, les bruits ambiants de la ville sous mes pieds ou même les sirènes du GCPD. Mais rien ne peut battre la sensation d'un nez qui se casse sous mon poing ou le craquement de doigts qui cassent sous mes bottes.


Je suis d'ailleurs en route pour cela. D'après mes informations, un groupe de motard nommé, les Devil's Crows seraient à l'origine de plusieurs Overdoses dans les écoles défavorisées de Gotham City. En plus de leurs vendre de la drogue, ils les utilisent pour les vendre dans les écoles. Je dois les arrêter. Ces connards vont souffrir. Je me rappelle d'un temps ou les criminels avaient un certain code de l'honneur. C'est terminé... Malheureusement pour eux.


Arrivé dans les Narrow, je sautes sur le toit d'une vieille épicerie abandonné. Un deal devrais se faire içi même, à minuit. Donc maintenant. Je vois une camionnette blanche tourner le coin de la rue déserte. Presque pas cliché... Trois hommes en sortent. Deux grands gorilles ainsi qu'un petit qui doit être leurs "chef". Je vois alors un gamin qui devait avoir, au maximum, 14 ans qui rejoins les trois hommes. Show Time !


Je lèves le bras et d'une tension de muscle, une balle fila vers la tête du premier gorille. J'adore ce fusil créé par Willy. Apparement, il se serait inspiré d'un ancien criminel américain ainsi que d'une arme de jeux vidéo. Revenons à nos moutons. Avant que quelqu'un ne se rende compte de quoique ce soit. Je sautai de mon perchoir en kickant le deuxième gorille à la tête. Il s'écroula lourdement au sol. Humpf... Trop facile.


Le gamin s'approcha de moi en faisant de l'attitude.


"T'es qui connard ? Tu sais pas à qui tu as affaire. Tu va me le..."


Il n'eut même pas le temps de terminé sa phrase que ma main vint s'écraser contre sa joue. Pas ma main normale, non. Ma main robotique. Il alla s'écraser deux mètres plus loin, la bouche en sang. Il n'en fallu pas plus pour qu'il se sauve en pleurant. Peut-être que je lui ai cassé la machoire mais il n'en mourra pas.


Au chef maintenant. C'était un petit maigrichon aux cheveux blond/gris. Probablement à cause de la saleté. Sa veste de cuir porte clairement les couleurs des crows. Une fierté qu'il aurait peut-être dût caché ce soir. Il possède ses full patch donc devrait savoir ce que je cherches. Rapidement, ma botte vint lui éclaté le genou droit. Il s'écroula en hurlant. Ma voix, changé par le masque de métal, résonne dans la rue déserte.


" Vous devez reçevoir un grand chargement, ce soir. Tu me dit ou c'est et quel heure ou je te butte."


Il me crache alors dessus. C'est une erreur qui lui offre une mort lente et douloureuse. Je vois le gros qui se réveille tranquillement. Parfait. Je vais pouvoir faire passer mon message. Je prends une petite capsule de verre dans l'une des poches de ma ceinture et la fourre de force dans la bouche du géant. Il se débat mais elle éclate enfin dans sa bouche.


Je me retourne vers le chef qui essaye de ramper vers le van. Je lui marche sur la jambe brisé, le faisant hurler encore plus. Je le prend par le cou avec mon bras robotique et le tourne vers son accolyte qui a les yeux écarquillés.


"Tu vois ton pote ? Il vient tout juste d'avaler une capsule d'acide. Cet acide est, en ce moment même, en train de faire fondre les dents, la langue ainsi que la traché de ton ami. Si tu ne me dit pas ce que je veux. Il t'arrive la même chose. Capiche ?"



Alors que je parles, la gorge du motard se met à fondre dans un gargouilli écoeurant. Du sang et de l'acide coule du trou en fumant.


"OK OK !! Je vais te le dire !! T'es fou mec ! Ils vont te retrouver eet te démonter ! Ils seront aux Docks à 3h. Ils cachent la drogue dans une livraison d'alcool pour notre bar. Le Little Jimmy's Pub. Ne me fait pas mal, je t'en pris !"


Je me sens généreux aujourd'hui. Je ne le tuerai pas. Je dégaine mon épée de feu et l'allume. La lame monte alors à plus de 1000 degrés Celcius. Ah et puis merde. je lui plante l'épée dans le ventre. une odeur de cochon brûlé se répend. Il est temps de partir. J'entend des sirènes approcher. J'appelle donc mon Hoverboard et saute dessus. Direction les Dock.


J'arrives donc sur les lieux. J'ai encore 2h30 avant la transaction. Il ne reste plus qu'à patienter...
Revenir en haut Aller en bas
Harper Row
Now my watch begins
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 05/06/2018
Ven 29 Juin - 9:52
L'épaule collée à l'encadré de la porte, je le regarde. Il lit, je souris. Cullen semble aller bien mieux depuis un moment, il n'est plus emmerdé par les autres, il se laisse vivre, il laisse les chsoes se faire et essaye même de trouver un petit emploi à mi-temps. Je fais demi-tour direction la cuisine, grise, triste et un bordélique. J'ouvre un plaquard pour sortir une boîte de céréale, je récupère un bol au passage et je verse le contenu du paquet dans le récipian. J'ouvre le frigot, je prends une bouteille de lait et je l'ouvre pour le sentir. Bon, ça a l'air d'aller. Je verse du lait dans le bol puis je remet la bouteille à sa place. Je tire un tiroir pour récupérer une cuillère et je file dans ma chambre avec tout cela.

Je me pose devant mon ordinateur, confortablement dans un grand siège noir, en simili cuir je présume – puisque je l'ai récupéré vers le poste du GCPD – et je regarde mes trois écrans. Sur l'écran tout à gauche il y a plusieurs images de caméras de la ville, mais je m'intéresse aussi à ce qui se passe pas loin de chez moi. L'écran central est vide, il n'y a que des icônes. L'écran à droite me montre l'état électrique de la ville : les endroits où l'électricité tourne mal, là où tout ce passe bien, là où ça concomme trop et là où ça ne produit rien du tout. Je prends une cuillère de ma mixture pour la manger et je décide d'ouvrir internet, histoire de trouver un petit film à regarder puisque pour l'instant tout à l'air calme.

Je continue de manger mes céréales devant un film lorsque je vois sur mon écran de gauche, là où j'ai plusieurs caméras d'afficher, des mouvements attirer mon regard. Je passe ma souris sur l'écran de gauche pour cliquer sur la caméra qui m'intrigue, qui permettra de l'agrandir. Je vois alors un homme, jamais vue dans le quartier. Il a l'air de s'attaquer à une bande mais … De quoi ? Deux sont au sol et je le vois ensuite donner une sorte d'immense baffe à un gamin. Je sais où il est. Ni une ni deux je pose mon bol et j'enfile aussi rapidement que je peux mon armure. Je n'oublie pas de mettre mon masque, de l'activer et je prends également mes gadgets, mon fusil en guise de taser et je sors de l'appartement. Je monte les escaliers de l'immeuble et je vais tout au dessus pour aller sur le toit.

Une fois sur le toit, je sors un de mes gadgets permettant de créer une liane pour me déplacer rapidement dans les airs. J'arrive alors sur le toit de la vieille épicerie dans laquelle j'allais chercher des bonbons pour Cullen. Je me baisse et je m'approche un peu. Je ne veux pas que l'on me voit, mais je veux entendre d'abord. J'entends un mec à l'agonie et une voix dure, rude, dire qu'un homme vient d'avaler de l'acide et il explique tout ce que l'acide est entrain de lui faire. Quelle horreur, comment ce mec peut faire une telle chose ? Une voix de gamin, apeuré tout de même, lui avoue des informations sur un trafic de drogue dans les Docks. Tiens, pourquoi le gros malabar voulait cette information là ? J'entends un bruit étrange, que je ne connais pas puis le gamin crier de douleur. Cependant, une odeur étrange se répand et monte à mes narines. Ça sent le brûlé. J'entends les sirènes de police arriver, quelqu'un a dû voir la scène.

Empoignant mon fusil, je me relève et je pointe la scène. Le gros mec que j'avais vue sur mon écran n'est plus là et les corps au sol gisent comme des merdes. Le gamin saigne et fume. Je ne sais pas ce qu'il lui a planté dans le bide, mais ça ne devait pas être joyeux pour lui à vivre. Je vois que les deux mecs au sol n'ont pas bougés, ils ont reçus une balle dans la tête. L'autre gars a souffert, il est mort lentement en sentant sa mâchoire fondre, ainsi que sa traché et j'imagine … Ses poumons. Je soupire, je suis arrivée trop tard, j'aurai voulu empêcher ce massacre. J'accroche mon fusil dans mon dos et je récupère mon gadget pour partir aux Docks.

~

Je le vois, il est debout, il a un hoverboard près de lui, et il a l'air plutôt grand. Je descends alors d'un contener pour me rendre à son niveau et aller à la discussion. Par précaution, je décroche mon fusil et le pointe vers lui, la manche collée à mon torse. Je ne sais pas ce qu'il a comme arme, mais je ne voudrai pas finir par l'acide ou brûlée. Je reste droite et je m'arrête à trois mètres de lui. La distance est plus que raisonnable. Dos à lui, je me lance.

« Tu as une drôle de façon de régler des comptes. Ne penses-tu pas qu'il y avait un moyen moins … Brutal ? Parce qu'en ce moment ce n'est pas un tableau très très jolie que tu as laissé dans le quartier. Cela fera bien encore une chose qui le rendra dangereux et inquiétant, je ne te félicite pas. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Rice
On the wrong side of Heaven
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Dim 1 Juil - 17:54
Ça fais environ une demi heure que je fouilles les Docks. J'ai trouver l'emplacement décrit par le gamin motard et je surveilles la place. Il y a des gardes mais je ne fais rien pour être certain de ne pas gâcher le Deal. Je ne peux me permettre de l'annuler. Je dois absolument les arrêter !



Il y a quelques minutes que j'ai remarqué une femme qui me regardait. Ce n'était clairement pas une Devil's Crow. À voir ses vêtements, je crois fortement que c'est une justicière. Esperons seulement qu'elle est la pour les mêmes raisons que moi et qu'elle ne me mettera pas des bâtons dans les roues. Je n'ai pas envie de blesser une personne qui a les mêmes buts que moi mais je le ferai si c'est nécéssaire.


Elle descend donc de son conteneur pour me rejoindre. Elle a vu mon oeuvre dans les Narrows. Elle me suit depuis plus longtemps que je pensais. Je devrais faire plus attention. Ce sont des reproches ?? La conne. Elle n'a pas encore compris que leurs techniques ne fonctionne pas... Je me retourne lentement vers elle. Elle doit avoir à peu près mon âge. Un peu plus jeune peut-être. Cheveux mauves. Plusieurs piercing. Elle m'a l'air d'une vrais petite anarchiste. Je sais qui elle est mais je n'avais jamais eu la chance de la rencontrer.


"Pas içi.. On va se faire remarquer."


Je grimpes sur mon Hoverboard et monte vers le toit d'un hangar, hors de la vue des motards. Lorsque la justicière me rejoins, je commences mon discours.


"Bluebird right ? J'ai entendu parler de toi. Des méthodes moins brutales ? Tu sais qui sont ces hommes ? Ce sont les Devil's Crow. Des connards qui vendent de la camme à des enfants défavorisées. 12 Overdoses dont 8 en sont mort et seulement dans le dernier mois. Des gamins âgés de 12 à 15 ans. Ils méritent ce que j'ai fais."


Il ne reste plus grand temps avant le deal. Je dois regler cela avant.


"Nous sommes en guerre contre ces animaux. Batman était un lâche. Combien de fois aurait t'il pu tuer le Joker avant l'explosion ? Je suis certain que tu as perdu des proches, ce jour la. Comme nous tous. Batman aurait pu l'empêcher. Tu va me dire que je ne suis pas mieux que ceux ci en faisant ça. Je le sais. Il faut des gens comme moi. Comme nous, pour se salir les mains. Pour que les habitants de Gotham dorment en paix, cette nuit. Pour qu'ils puissent sortir sans se faire poignarder pour quelques malheureux dollars. Je suis un trou de cul mais je l'assume. Ne va pas croire que je suis un psychopate. Je me rappelle de tout ceux que j'ai tué et j'en dors comme une merde pour cela. Je le fais pour ma ville. Notre ville."



Je prends une pause et tend la main vers elle.


"Tu es avec moi ou contre moi. Choisis maintenant. Il y a un gros deal qui aura lieux dans quelques minutes. Un deal qui va ravager les jeunes de nos écoles."


J'attend sa réponse. J'espère réellement qu'elle va me suivre.


Revenir en haut Aller en bas
Harper Row
Now my watch begins
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 05/06/2018
Ven 6 Juil - 21:49
Mon taser pointé vers lui, je le regarde et j'attends un mot ou un geste. Que compte-il réellement faire ce soir ? Il fini par dire que l'on risque de sa faire remarquer. Il monte sur son hoverboard pour monter sur le toit d'un hangar. Il n'est pas difficile à comprendre qu'il veut bien que l'on discute, mais il est préférable de se cacher. Il n'a pas tord d'un certain point de vue, mais de qui avons nous peur réellement ? Je lance mon grappin sur le toit et je me hisse. Une fois sur le toit je range mon grappin et je viens à quelques mètres de la personne qui m'attendait pour me parler confortablement.

Il sait qui je suis, il me dit que les hommes qu'il attend sont des personnes qui vendent de la drogue à des mineurs. Sur 12 overdoses dans ce mois, 8 jeunes sont morts alors qu'ils n'avaient qu'entre 12 et 15 ans. Instinctivement je fronce les sourcils. L'idée me déplaît. Pourquoi vendre de la drogue au mineur et les voir mourir ? Ils ont pour but de tuer des jeunes ou juste perdre de la drogue inutilement ? Il ne me semble pas que c'est en tuant en masse par la drogue que l'on peut s'enrichir. Il me précise ensuite que les gens qu'il a tué mérite tout ce qu'il leur a fait subir. Vraiment ?

Il me dit maintenant que nous sommes en guerre contre ces gens, que Batman est un lâche car il n'a jamais tué le Joker alors qu'il avait l'occasion de le faire avant l'explosion. Il me dit que j'ai sans doute perdu des proches ce jour-même. Je ne préfère même pas répondre à cela, il serait déçu. Il me dit ensuite qu'il y a besoin d'homme comme lui, des gens pour se salir les mains. Oui, mais à quel prix ? Voilà qu'il dit que tout ce qu'il fait c'est pour Gotham, pour que les gens dorment mieux, paisiblement, bien que lui-même il en est incapable. Il tend sa main vers moi et me demande si je suis avec lui ou contre lui. Il précise qu'un deal aura lieu cette nuit, dans quelques minutes. Lorsqu'il parle des jeunes dans les écoles, je pense à mon frère qui a été tellement emmerdé au lycée et qu'il a bien failli plonger dans cette merde qu'est la drogue.

« Batman a des valeurs. S'il tue, il devient un criminel, il ne devient plus le justicier qu'il veut être. Tuer c'est priver la vie de quelqu'un, l'empêcher de vivre un peu plus. Mais nous, méritons-nous de vivre plus qu'eux ? Je trouve que tuer c'est trop facile, ceux qui font souffrir des personnes doivent souffrir encore plus qu'eux. Lorsque l'on tue quelqu'un, la personne ne souffre le plus, elle entre dans un paix et n'a pas payé pour ce qu'il a fait subir aux autres. C'est un échapatoir trop facile. Si c'est horrible ce que je dis, mes paroles ne sont pas meilleures que tes actions. »

Je me ravance, je veux lui faire face, être plus près de lui pour qu'il ressente un peu mieux ma sincérité.

« Je me suis jurée de ne tuer personne. Je veux t'aider mais je ne tuerai pas, je règlerai les choses à ma manière. Libre à toi de faire comme le sens, avec tes méthodes, mais je ne défendrais en aucun cas tes actions de cette nuit. Peut-être qu'ils méritent de mourir, mais ils méritent de souffrir bien plus que ceux qu'ils ont fait souffrir lorsqu'ils ont commencés leur bordel. »

Je place ma main sur son fusil et j'actionne un petit levier qui va mettre en route mon taser. Il s'allume, produisant un bruit électrique s'allumant en un crescendo brut et sombre. Je ne place pas mon doigt sur la gachette pour que la personne en face de moi soit sûre que je ne la vise pas.

« Je peux en paralyser quelques uns pour quelques minutes, le temps de leur foutre une mandale d'enfer. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Rice
On the wrong side of Heaven
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Mer 11 Juil - 23:55
Je sais parfaitement que ma vision de la justice ne fait pas l'unanimité mais j'en ai rien à foutre. Je sais que ce que je fais est bien. Je vais rendre Gotham sécuritaire. Si je dois blesser ou même, tuer un justicier pour le faire. Je le ferai. Rien ne m'en empêchera. J'ai perdu trop de gens au profit du crime. Je ne peux me permettre de perdre Sacha ou Willy. C'est la seule famille qu'il me reste.


J'écoute Bluebird parler. Elle est clairement pro Batman. Ça peut me causer des ennuis ça. Je ne peux comprendre ces nouveaux justiciers qui croient encore aux valeurs du Chevalier noir. Des valeurs qui lui ont valu la mort. La mort de Batman ainsi que celle de plusieurs milliers de personnes.


Au moins, elle va m'aider. Je regardes la grande Clocktower, fraichement rebâtit, au loin. Ils devraient arriver d'une minute à l'autre. Si je veux avoir un allié lors de ce combat. Je dois faire ma part.


"D'accord. Tu ne tue pas. Je vais essayer de faire de même mais je ne te promet rien. Ces connards doivent payer pour ce qu'ils ont fait. Utiliser la stupidité des enfants pour vendre leurs merde."



Les voila qui arrivent. Un bateau ainsi que trois camionettes et un camion cube. Je vois plus d'une vingtaine d'hommes armés en tout. Ils sont très bien armés même. Quasi militaire. C'est pas normal pour une bande de motard. .Ça ne sera pas facile. Je commences à croire que les motards ne sont qu'une facade pour quelque chose de plus gros.

Je sors un gadget de Wanderlust. Il désactive les armes pour un temps limité. Je sais pas trop pourquoi, c'est lui le génie mais ça fonctionne. Je tire au milieu des hommes et ça explose. Le bruit surprend mais ne leurs fait rien à eux.

Je sautes du toit, en atterissant lourdement sur un homme. D'après le craquement , je lui ai cassé une épaule. Il est pas mort, au moins. Je saute sur le prochain. Il essaye de me frapper après avoir remarqué que son arme ne fonctionne pas mais j'esquive facilement et lui attrape le bras. Je tournes sur moi même et frappe un autre homme avec son pote. J'écrase mon arme humaine et lui éclate mon poing de métal dans la tronche. Il tombe immédiatement inconscient. Ils sont trop ! Je prend l'un de mes explosifs et le lance sur le camion cube. L'explosion de ma grenade combiné au réservoir d'essence fait volé au moins 5 autres hommes à plusieurs mètres, aussi inconscient.

Je regardes mon allié.


"TON AIDE SERAIT APPRÉCIÉ !"



Je lance un couteau dans la gorge d'un autre homme. Oups. J'ai oublié. 8 hommes neutralisé. Il en reste 12 et leurs armes vont refonctionner d'une minute à l'autre ! J'attrape mon glock et tire dans le genou d'un autre homme. Je me fait alors frapper à l'arrière de la tête. Je suis sonné pendant une seconde mais je me reprend assez vite. Je me retourne pour voir un immense mec qui tient une planche de bois. Connard.


Je lui fonce dessus mais apparement, il sait se battre. Il évite mes coups et m'en assène quelques bons. Il doit être boxeur, ce con ! Tout d'un coup, je me souviens de quelque chose. J'actionne rapidement un bouton de mon bras robotique. De petits éclairs courent sur la surface de métal. Mon poing vint s'écraser dans les dents de Goliath en déchargant tout son voltage. Pas assez pour le tuer mais assez pour faire très très mal. Il tombe par terre en faisant le bacon.

Je me recule un peu pour analyser la situation et laisser quelques ennemis à mon alliée.
Revenir en haut Aller en bas
Harper Row
Now my watch begins
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 05/06/2018
Mer 8 Aoû - 17:40
Il sait ce que je pense, je lui ai donné ma façon de voir les choses et mes convictions. Il se désout à essayer de ne tuer personne, j'espère qu'il fera le nécessaire histoire que cela ne vire pas au bain de sang, on n'a vraiment pas besoin de ça ici même. Je reste d'accord avec lui sur le principe que ces hommes doivent payer ce qu'ils ont fait et font toujours à ces pauvres gosses, je n'aurai jamais accepté que mon frère devienne comme eux.

J'entends du bruit, nous tournons la tête et je vois un bateau arriver à l'horizon. Un peu plus loin, trois camionnettes et un camion cube arrivent. Je sens qu'il va y avoir une sacré ambiance. Il semblerait qu'une vingtaine d'hommes soit là, on part donc sur un suicide – super Harper, tu as encore de superbes idées. Je me tourne vers mon nouvel accolyte pour lui demander la marche à suivre, quel est son plan. Je m'apperçois que je n'ai pas le temps de demander quoi que ce soit, il sort un gadget étrange que je ne connais absolument pas. Il vise au milieu de la masse qui commençait à se former et une explosion étrange à lieu, ne provoquant aucun dégât. Je le regarde ensuite sauter de là où nous sommes pour attérir sur un mec. Pauvre gars, il a dû avoir sacrément mal.

Je sors mon fusil, enfin mon gros tazer. Je le mets en marche ce qui lébère un son en crescendo et électrique. J'adore ce son. Je soulève une partie pour regarder la batterie. Elle est pleine, elle ne s'est pas vidé en chemin, heureusement pour moi. Je lève le regard vers la masse, j'en vois plusieurs essayer de tirer sur mon accolyte mais aucune de leurs armes ne semblent fonctionner. Comment cela peut-il arriver ? J'entends et je vois une grosse explosion a quelques mètres là : le camion cube vient d'exploser. J'entends d'ailleurs quelqu'un me crier que mon aide serait utile. Effectivement, je pense pouvoir lui être utile. Il a mit pas mal d'hommes K.O mais il reste encore une bonne dizaine de mecs.

Je saute du toit pour arriver au sol, pliant les genoux et je me redresse droite en tenant fermement mon arme. Je regarde devant moi et j'appuie sur le côté de mon casque pour activer mes repères. Je peux voir à travers mes lunettes bleues que l'homme en face de moi a son arme en OFF, c'est parfait. Mon viseur se fige sur lui à présent par un cercle bleu électrique, il clignote, j'appuie sur ma gachette et mon tazer envoie une décharge à cet homme. Il est à terre, il est immobile, il ne nous fera rien avant un petit moment.

Je me retourne pour voir 4 mecs prêts à me foncer dessus, sacré bande d'enflures ceux-là.

« Alors ma couille ? On essaye de faire du mal à ses petits camarades ?

- Parce que tu crois qu'on se ressemble toi et moi ?

- Woooow ! Mais c'est que tu as une belle voix de gonzesse mon mignon, on s'est sûrement trompé de calibre. Tu ne voudrais pas goûter à mon canon ? » Dit-il en me montrant son entre-jambe avec - justement - le canon de son arme.

J'hausse un sourcil, la discussion ne vole décidément pas très haut. Voyant où ils sont, ils ne savent pas où ils sont tomber. Nous sommes dans un port, j'ai une arme électrique et ils sont positionnés sur une belle flaque. Ces abrutis. Je ne bouge pas, je reste immobile alors qu'ils se marrent. Je bouge légèrement mon arme et j'appuie sur la gachette qui vise le sol. Mon tazer envoie une décharge dans mon l'eau et je regarde les hommes tomber comme des mouches. Je pose le dos de mon arme sur l'épaule, je regarde la mince fumée s'échapper de l'embout et je me retourne pour regarder mon coéquipier ainsi que les individus restants. Ils sont trois, ils ont la trouille et ils lâchent leurs armes au sol. Je regarde un instant mon coéquipier mais mon regard est attiré par le bateau qui vient d'accoster. Voilà une autre affaire maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Rice
On the wrong side of Heaven
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Dim 23 Sep - 17:05
Au diable les promesses débiles. Il reste trois gars et je sais pas ce qui arrive dans ce putain de bateau. Avec mon glock, je tires trois coups. chaque balle va se loger dans la tête d'un criminel qui s'écroulent raide mort. Cette petite justicière ne sera pas contente mais je n'en ai rien à foutre en ce moment.


Il n'y a plus d'acheteur et on pourrait partir mais en même temps. Rien ne les empêche de revenir avec leurs stock lorsqu'il y aura d'autres idiots pour acheter. Nous devons les arrêter pour de bon et détruire le contenu du bateau.


J'entend un gémissement à côté de moi. L'un des gars se réveille alors je lui éclate ma botte sur la tempe. Il retourne dans les bras de Morphé. Bon il accoste enfin. Ils doivent avoir remarqué quelque chose de loin car ils sortent tous bien armé. 10 nouveaux criminels qui s'écartent tout à coup. Putain de merde, il est géant le dernier. Il doit avoir une bonne tête de plus que moi et peser plusieurs kilos de plus aussi. Une vrais montagne. Je me demande bien comment ce navire a fait pour flotter avec un truc comme ça à son bord. Il porte un grand marteau qui pourrait facilement m'écraser comme une fourmi.


Une deuxième charge de mon gadget désactive les armes ennemis mais ça ne fera rien au marteau.. Malheureusement. Ça va aider cette fille, en tout cas.


"Le gros est à moi !"



Je fonces vers le Mammouth et évite le marteau qui viens à ma rencontre. Assez près pour sentir le vent et entendre le sifflement. Il met du temps à relever son arme après l'avoir écraser au sol. Parfait ! Fort mais lent. Ça tombe bien, je suis fort et rapide. Je dégaines mon épée de feu et lui entaille la cuisse. Une odeur de cochon brûler me monte aux narines. Cette odeur ne m'écoeure pas vraiment. C'est pas ça qui va m'empêcher de manger du Bacon ! L'homme grogne est balance son marteau beaucoup plus rapidement que la dernière fois. Je le reçois dans les côtes et vole plusieurs mètres plus loin. Je m'écrase dans une caisse de bois qui cède sous mon poid. Mon armure à encaisser une partie du coup mais j'ai sacrément mal.



Je me relève en me tenant le côté. Ça faisait longtemps qu'on ne m'avait pas frapper comme cela. Je sens que l'armure à été plié et je la sens qui pèse contre ma peau. Désagréable mais ça va aller. Plus de blagues. Je suis pas la pour m'amuser mais pour le descendre ! Je fonces de nouveau. Mon glock d'une main et l'épée de l'autre. Je vides le restant de mon chargeur sur ce truc et sautes, l'épée dans les airs. La lame s'enfonce dans sa poitrine en sifflant. Il réussi à me frapper de son énorme poing dans la figure. Le nez est cassé. C'est clair. Le sang coule sous mon casque et ma vision se brouille pendant quelques secondes. Il s'écroule enfin. je reprends mon arme et me retourne pour voir comment mon alliée se débrouille.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» CYCLODODECANE . (protection temporaire)
» SDF TEMPORAIRE
» [AIDE] Déconnexion temporaire accès 3G
» Root temporaire pour supprimer le son au démarrage ?
» [TWEAK] Perma-Temp Root : Root temporaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children Of Gotham :: NEO - GOTHAM :: Downtown-
Sauter vers: