In vino veritas [PV Dinah Lance & Gabriel Rice]

 :: NEO - GOTHAM :: Midtown :: Burnley Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Simon Lowell
There's an ordinary world
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 02/06/2018
Dim 15 Juil - 20:02


''Aller chummer, j't'y invite!''

-''Bon d'accord...''

Pablo m'a convaincu d'aller au plus célèbre bar du coin. Je préfère rester sobre alors qu'Oliver risque de me contacter n'importe quand, mais avec la blessure qu'il a subie récemment, je peux peut-être me permettre m'amuser tout en restant raisonnable cette nuit. Il me conduit dans un club du coin. Le Black Canary Club... oui, cela me rappelle quelque chose. Pablo fonce droit au bar alors que moi je prends le temps d'observer les lieux. La scène où des gens font leur musique me confirme que ce bar au style classique est bel et bien celui de mes souvenirs. Cela doit faire combien de temps que je ne suis pas revenu ici? Au moins 30 ans, voir plus. C'était juste avant que toute cette histoire avec la Lexcorp commence. Cela me fait presque sentir vieux, presque.

D'ailleurs, à l'époque, il y avait Joe. Ce bon vieux Joe qui dirigeait l'établissement. Une fois, j'ai empêché un client de partir sans payer et depuis on est devenu bon copain. Je n'ai jamais osé avouer que c'était par pur hasard que je me trouvais dans le chemin du fuyard... Bref, je vais moi aussi au bar. Joe était barman, car il aimait beaucoup parler avec les gens, j'imagine que cela a eu une influence sur moi. La jolie demoiselle qui se trouve de l'autre extrémité pourrait être sa fille, qui sait?

En m'avançant, je regarde plus attentivement la chanteuse sur la scène. Elle est bien en princesse du far west, mais ces pièces de métal fin fixées à son cou, même si elle ne sont pas très visible, ne va pas du tout avec son costume. J'oserai affirmé qu'elle a reçu un implant ou une amélioration pour ses cordes vocales. Je me demande bien pourquoi... Un fan agressif l'a peut-être étranglé, qui sait? Ou pire encore, elle a rêvé d'être chanteuse et elle a été voir mon fils pour qu'il améliore sa voix. Je ne pense pas que Wanderlust est maléfique, mais il ne fait jamais rien gratuitement. Mon regard passe rapidement vers ses pieds... Il y a un tatouage juste au dessus de sa cheville droite, le même que porte tous ses sbires, représentant une ''dette'' qui n'a pas été remplis. Je lui souhaite qu'elle n'est pas en mission ici en ce moment même. Pas que cela me concerne, mais si elle fais du trouble dans ce bar, Joe ou sa fille pourrait lui rendre la monnaie de sa pièce.

Justement, il faut que je leur disent salut. Je fini par rejoindre le bar, pas trop loin de mon ami déja à moitié saoul. Il me reste maintenant à attirer l'attention de la serveuse.

-"Excusez-moi mais..."

Trop de gens hurle, cela couvre complètement ma voix, surtout l'ivroge chauve derrière moi ressemblant à un stéréotype d'un gars travaillant dans la construction.

''HEY POUPÉE! ENCORE À BOIRE! BOUGE TON CUL"

Il rigole en plus, tout fier de lui. Bon sang. À mon époque, quand on avait le crane vide, on ne l'exprimait pas aussi fièrement. Être un idiot n'oblige en rien à être un mal élevé non plus, même si on est un tas de muscle de deux mêtre de haut. J'imagine que c'est pour cela que les autres clients le laisse tranquille, mais je ne suis pas n'importe qui. Je repère de loin un autre type, assis à une table avec ses potes, qui semble musclé. Un mafieux italien, je dirais, vu les habits, Très bien.

-"Bonsoir mon grand..."

"FERME LA OU J'TE-"

-"Oui oui oui je sais c'est triste, mais voyez vous, les Italiens là-bas, ils viennent d'affirmer que sans leur vin, les Américains comme nous ne serait que des lâches buveurs de thé."

''AH OUIN? J'VAIS LEUR PARLER MOI.''

Le mastodonte se lève et va voir les clients à l'autre bout de la salle. Je sens qu'on ne le reverra pas ce soir. Il a beau être fort, je ne pense pas qu'il fera le poids contre tous les gens de cette table. En tout cas, la femme de l'autre côté du comptoir semble ravie de voir la grosse brute s'éloigner. Elle s'approche suffisamment de moi pour que je puisse lui parler.

-''Bonsoir, sans vouloir monopoliser votre temps, savez-vous ce qu'est devenu Joe? Il était le propriétaire de cet endroit la dernière fois que je suis venu et je voudrais bien le saluer.''
Revenir en haut Aller en bas
Dinah Lance
Now my watch begins
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2018
Lun 16 Juil - 21:42
C’était une soirée comme les autres au bar que Dinah dirigeait, le Black Canary Club. Le nom manquait clairement de subtilité et de discrétion, mais au moins c’était accrocheur. Et puis, plus c’est gros, plus les gens tombent dans le panneau, non ?
Comme pratiquement tous les soirs, le lieu était plein. Et, étant donné la taille, ce n’était pas rien. Les habitués étaient face à elle, accoudés au comptoir ou assis sur les tabourets, les visiteurs plus occasionnels installés aux tables. Beaucoup étaient venus profiter du concert, le bar possédant sa propre petite scène sur laquelle pas mal de jeunes talents venaient s’exercer. La chanteuse de ce soir était… spéciale. Dinah n’arrivait pas à mettre le doigt sur le pourquoi de la chose, mais elle trouvait la jeune femme plutôt étrange. Quand elle l’avait embauchée, elle avait cru voir comme des morceaux de métal sur son cou, mais ça aurait pu très bien être des bijoux futuristes ou des piercings… Enfin, du moment qu’elle ne mettait pas le bordel dans son bar et qu’elle chantait bien, ce n’était pas bien grave.

Cela faisait quelques années que Dinah avait repris ce bar. Elle avait commencé à y travailler en tant que serveuse d’abord, puis elle avait gagné la confiance du patron, Joe, qui le lui avait confié lorsqu’il était parti à la retraite. Depuis, c’était la jeune femme qui dirigeait l’établissement, et fort heureusement, il se portait aussi bien qu’à l’époque de son créateur. Certes, la clientèle avait un peu évolué, elle s’était rajeunie, mais beaucoup des habitués que Dinah avait en face d’elle était déjà là à l’époque de ce bon vieux Joe. Il menait maintenant des jours paisibles sur la côte, ayant investi toutes ses économies dans un bungalow sur une plage californienne, un rêve qu’il avait depuis toujours. De temps en temps, Dinah recevait des cartes postales ou des photos, qu’elle accrochait derrière son comptoir. Comme pour faire en sorte que Joe soit toujours un peu là.

Vu que le lieu était plein, les commandes affluaient de partout. Un cocktail à droite, une bière à gauche, un soda devant… C’était un rythme à prendre et à garder. Heureusement que le Canary était agile. Non pas qu’elle s’amusait à jongler avec les bouteilles, ce n’était pas le genre de la maison. Mais il fallait être souple, agile et rapide pour tenir un bar sans accroc. Mais bon, il fallait aussi compter sur la patience des clients, et ça… Dans un pays où on insistait presque un peu trop sur la notion de client roi, c’était compliqué. Tous les soirs, presque sans exceptions, il y avait un client pour faire un caprice. Et ce soir-là le caprice venait d’un gros balourd, avec plus de bide que de cerveau et un coup de trop dans le nez. Autrement dit, un qu’elle n’aurait pas de mal à sortir.

''HEY POUPÉE! ENCORE À BOIRE! BOUGE TON CUL"

Charmant, par-dessus le marché… Dinah allait lui rétorquer une réplique bien cinglante, comme elle en avait le secret, mais un vieil homme la coupa, détournant l’attention de l’abruti qui reporta sa colère sur une table, un peu plus loin. Tout en finesse, et avec une voix douce et posée. Dinah ne put s’empêcher de pouffer en voyant le gros lourd tituber au loin.
Elle se tourna à nouveau vers son client, qui devait être là depuis quelques instants, mais Dinah avait été trop occupée, où le client trop discret, pour le remarquer.

-''Bonsoir, sans vouloir monopoliser votre temps, savez-vous ce qu'est devenu Joe? Il était le propriétaire de cet endroit la dernière fois que je suis venu et je voudrais bien le saluer.''

" Joe ? Oh, il ne travaille plus là depuis un moment… Il a pris sa retraite depuis quelques années déjà, il se la coule douce en Californie… Vous êtes un ami ? Oh, et d’ailleurs, qu’est ce que je peux vous servir ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» In vino veritas
» In Vino Veritas.+ ajout.
» La Saga des sorcières Mayfair [Anne Rice]
» Réédition de Gabriel Ferry, Le Coureur des bois
» Dante Gabriel Rossetti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children Of Gotham :: NEO - GOTHAM :: Midtown :: Burnley-
Sauter vers: