LES HOMMES PREFERENT LES BLONDES - FT. DINAH LANCE

 :: NEO - GOTHAM :: Midtown :: Nouveau Gotham :: Queen Industries Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lucy Quinzel
There's an ordinary world
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Jeu 26 Juil - 13:22
Lucy avait un travail, elle avait encore du mal à s’y faire mais, c’était acté. Ça lui paraissait encore irréel parfois pourtant c’était bien vraie. Bien sûr, elle ne travaillait pour l’instant que trois jours par semaines et sous la supervision d’une femme plus âgée mais, il fallait bien commencer quelque part. Si elle continuait ainsi, Lucy pourrait sûrement bientôt augmenter son temps de travail. L’impression d’un possible futur paisible la rendait heureuse. Parfois, toutes ses terreurs lui revenaient. Elle craignait qu’un jour, l’autre reprenne soudain le contrôle et trouve un moyen d’assassiner un des hommes en costard avec le matériel se trouvant sur le bureau. Mais lorsque ses pensées venaient, Lucy faisait de son mieux pour les taire. Son psychologue lui avait conseillé de croire plus en elle et en son futur.

Seule dans le bureau, elle devait encore appeler l’un des fournisseurs de l’entreprises pour un rendez-vous avec le patron Mr. Queen. Puis, elle devait vérifier un problème d’horaires différents entre le community manager et une boite externe de publicité. La supérieure censée la superviser ne travaillait en réalité qu’à mi-temps, alors elles ne partageaient le bureau que le lundi après-midi et le vendredi. Le reste du temps, Lucy se débrouillait seule et se débrouillait même plutôt bien pour l’instant. Mais voulant se désaltérer, elle attrapa sa tasse de thé qui était malheureusement vide… Bon, elle pouvait bien se prendre une petite pause à la machine à café mais hors de question de s’attarder à discuter.

Mais alors qu’elle se levait, on entra dans le bureau. Croyant qu’il s’agissait de Mr.Queen ou d’un supérieur de manière générale, elle se rassit immédiatement pour ne pas faire mauvais genre. Mais, il ne s’agissait absolument pas de son patron. Plutôt d’une femme blonde très belle, à l’allure sportive et au look trop excentrique pour cette entreprise. Au début, Lucy ne leva pas les yeux de son ordinateur, faisant semblant d’être . Après tout, ce qu’elle appelait son bureau se trouvait dans un passage et des gens le traversaient toute la journée. Mais la femme ne quitta pas la pièce immédiatement. Alors, se disant que continuer son petit jeu allait rendre le tout encore plus gênant que ça ne l’était déjà, Lucy prit la décision de détourner son regard de l’écran et se tourna vers la femme.

« Je peux vous aider avec quoi que ce soit madame ? »

Elle afficha fièrement ce beau sourire commercial dont elle était si fière et fixa la jeune femme du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Dinah Lance
Now my watch begins
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2018
Jeu 26 Juil - 23:09
Dinah ne se sentait jamais vraiment à sa place dans le bâtiment immense de Queen Industries. Ce n’était pas son monde. Elle avait grandi dans une famille de classe moyenne, pas dans le monde des affaires. Et puis, elle faisait un peu tâche, avec son look excentrique et ses cheveux teints en blond, au milieu des hommes en costard-cravate et des femmes en tailleurs. Mais bon, elle ne s’en souciait pas plus que ça. Elle n’en avait rien à faire de ce qu’ils pouvaient dire, s’ils n’avaient que ça à faire. Tout ça lui passait bien, bien au-dessus de la tête.

Même si elle n’aimait pas plus que ça venir ici, elle connaissait l’endroit par cœur. Enfin, surtout le chemin jusqu’au bureau d’Oliver. D’ailleurs, son désamour pour le lieu de travail de son cher et tendre était tout à fait réciproque, vu comment Oliver adorait venir lui rendre visite au bar. Enfin… Ce n’était pas si grave que ça non plus. Ce n’était qu’un endroit dans lequel elle n’était même pas obligée de mettre les pieds, après tout. Et elle préférait de loin le confort de leur appartement. Au moins, là-bas, ils étaient juste Dinah et Ollie. Pas Monsieur Queen. Pas la Barmaid.

Dinah s’engouffra dans l’ascenseur et profita du miroir pour se recoiffer rapidement. Ce n’était pas parce qu’elle n’avait pas le même style que les gens d’ici qu’il fallait qu’elle ait l’air débraillée non plus. Quand même.
Au bout de quelques longues minutes, les portes s’ouvrirent enfin à l’étage du bureau d’Oliver. L’endroit était spacieux et lumineux, et, avec une telle vue sur la ville, il ne valait mieux pas avoir le vertige. Avant d’arriver au bureau d’Ollie, elle devait passer par le bureau de sa secrétaire. D’ailleurs, il lui avait parlé d’une nouvelle qu’il avait embauché, une petite jeune… Elle allait sûrement être là. Dinah entra. En effet, c’était une nouvelle secrétaire au bureau. Dinah hésita un instant à se présenter, après tout, c’était la moindre des politesses non ? Et, Oliver ne répondait pas à ses messages, il devait encore être occupé. Elle avait bien quelques minutes à tuer. Mais à peine Dinah eut le temps de dire quelque chose que la jeune femme lui adressa la parole.

« Je peux vous aider avec quoi que ce soit madame ? »

« Ah, oui, bonjour ! Je suis Dinah, la copine d’Oliv… Monsieur Queen. Je suis venu le chercher, mais à mon avis, il n’a pas fini. C’est vous la nouvelle, non ? Il m’a parlé de vous ! »

Elle avait l’air sympathique, cette jeune femme, si bien que Dinah s’installa en face d’elle.

« Pas trop compliqué, le boulot ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Quinzel
There's an ordinary world
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Dim 29 Juil - 21:20
La copine de monsieur Queen ? Lucy ne put s’empêcher de détailler la femme se tenant face à elle et ce des pieds à la tête. Si on lui avait demandé, elle n’aurait jamais imaginé son patron avec une telle femme. Enfin elle disait cela mais, ça n’avait jamais traversé son esprit, elle n’aurait pas pu dire avec quel type de femme elle imaginait monsieur Queen. Peut-être avec magnifique actrice ou top modèle d’un mètre quatre-vingts pour quarante kilos ? Ou juste une secrétaire ? Les patrons d’entreprises couchaient souvent avec leurs secrétaires non ? En tout cas dans les films… Enfin, elle disait cela mais sortait avec le fils de l’un (ou le ?) des plus grands patrons d’entreprises de Gotham et ne rentrait dans aucune des deux catégories citées plus tôt. Bon, Lucy faisait peut-être quelque cliché, elle ne pouvait que s’avouer coupable.

« Pas trop compliqué, le boulot ? »

« Ho non, je me débrouille déjà très bien alors que je suis nouvelle ici. »

Un grand sourire éclaira son visage et une pointe de fierté pouvait se lire dans son regard. Oui, c’était un travail simple et bien d’autres personnes sans diplômes aurait pu remplir ce job pourtant, elle ne pouvait s’empêcher d’en tirer une certaine arrogance. Un instant, Lucy se demanda si sa remarque ne passerait pas pour une manière de flatter le patron via sa femme. C’est vrai que son sourire pouvait sembler de trop. Devrait-elle se rattraper ? Oh non, elle risquait sûrement d’aggraver la situation. Restant un instant silencieuse et mal à l’aise, Lucy finit par reprendre sa respiration puis la parole.

« Vous cherchez peut-être monsieur Queen ? Il est actuellement en réunion et ne sortira pas avant un quart d’heure ? Vous souhaitez l’attendre ici ou dans son bureau ? »

Une idée amusante lui traversa alors l’esprit. Un instant elle s’imagina à la place de cette femme dans quelques années, rendant visite à Damian dans la tour Wayne. Après tout, il reprendrait peut-être l’entreprise après son père. Ils n’en avaient jamais parlé, ayant d’autres priorités en vue. Mais c’était tout à fait possible, même très probable. Lucy connaissait Damian ; un homme intelligent et travailleur. Elle pouvait sans problème l’imaginer à la tête de l’entreprise familiale et même la diriger sans problème. Enfin, au fond, elle s’en foutait un peu. Il pourrait reprendre la Wayne enterprise ou non, seul son bonheur lui importait. Alors, Lucy regarda l’écran, la femme fasse à elle et se demanda si ce serait jugé déplacé de passer un appel professionnel devant la femme du patron.

« Vous voulez un café en attendant? J’allais m’en faire un. Ou peut-être que vous préférez le thé. »

Revenir en haut Aller en bas
Dinah Lance
Now my watch begins
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2018
Dim 5 Aoû - 19:34
Elle avait vraiment l’air sympathique, cette petite jeune. Un grand sourire, fière d’être là… Après tout, si Oliver l’avait choisie, ce n’était pas pour rien non plus, il n’allait pas prendre la première venue, sans faire attention. Et puis, ce n’est pas parce qu’elle était jeune qu’elle était incompétente non plus. Dinah avait bien commencé à travailler très tôt comme barmaid, et elle s’était toujours très bien débrouillée. Il fallait bien donner leur chance aux débutants, l’expérience ne venait pas toute seule non plus. Et puis, elle avait de la chance, ça ferait classe sur un cv, de marquer qu’elle avait travaillé chez Queen Industries.

« Tant mieux si vous vous débrouillez bien, je vous souhaite que ça continue de se passer comme ça. »

En même temps, vu de quoi avait l’air les gens qui travaillait ici… C’était sûrement une idée que Dinah se faisait, mais ils avaient tous l’air coincés et antipathiques. Des gens de bureaux quoi. C’était peur être des aprioris débiles, mais quand Dinah voyaient leurs visages fermés, elle ne pouvait s’empêcher de les trouver vraiment peu agréables. C’était comme un groupe de monolithes. Et vu le charmant sourire de son interlocutrice, elle espérait vraiment qu’elle ne finirait pas comme eux…

« Vous cherchez peut-être monsieur Queen ? Il est actuellement en réunion et ne sortira pas avant un quart d’heure ? Vous souhaitez l’attendre ici ou dans son bureau ? »

Ah bah, c’est sûr qu’il n’aurait pas pensé à la prévenir en plus… Elle ne pouvait pas lui en vouloir non plus, c’était une réunion, ça devait sûrement être important, mais un simple sms avant d’entrer dans la salle ne lui aurait pris que quelques secondes. Enfin, elle n’allait pas non plus lui faire une crise pour ça, ça aurait été totalement ridicule. Dinah n’était pas du genre à hurler pour rien, quand même. Et puis, bon, elle était en bonne compagnie là, elle avait le temps d’attendre qu’Ollie sorte d’une réunion. C’était ça aussi, de sortir avec un homme d’affaires. Il y avait toujours une réunion quelque part, un gros contrat à négocier… Dinah soupira.

« J’aurais dû m’en douter… C’est pas grave, pour quinze minutes, je vais l’attendre ici… ça ne vous dérange pas, j’espère ? »

Dinah regarda l’heure sur son téléphone. Elle ne voulait pas rentrer trop tard non plus, il fallait encore qu’ils aillent chercher leur fils à la garderie. Et elle aurait bien aimé aller patrouiller aussi ce soir, avec la blessure d’Oliver, elle n’y avait pas été depuis quelques jours et cela lui manquait.
Dinah passa une main dans ses longs cheveux blonds et leva la tête vers son interlocutrice.

« Je veux bien un café, oui ! Noir avec deux sucres, s’il vous plait. J’espère que je ne vous  retiens pas, surtout, la journée est bientôt finie pour vous, non ? Si quelqu’un vous attend, je ne voudrais pas le ou la faire poirauter non plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Quinzel
There's an ordinary world
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Mer 8 Aoû - 14:22
La jeune femme soupira en apprenant le quart d’heure qu’il lui restait avant de revoir son époux. Lucy pouvait comprendre la déception de madame Queen. Est-ce que c’était son nom tiens ? Elle ne lui avait même pas demandée son nom tiens, il fallait peut-être qu’elle lui demande avant de passer pour une malpolie. Secouant la tête avec un large sourire, Lucy fit comprendre à la femme face à elle qu’elle ne la dérangeait pas du tout. Il ne lui restait pas grand-chose et tout cela pouvait bien attendre quinze petites minutes, le temps d’un café et de discuter un peu.

Après avoir passée la journée seule dans ce foutu boulot elle ne disait pas non à l’idée de parler un peu, surtout avec une nouvelle personne. Enfin, la solitude ne dérangeait pas vraiment Lucy, après des années à ne parler à presque personne. Elle avait même fini par apprécier ce mode de vie, loin des gens elle se sentait plus en sécurité. Mais on lui avait conseillé de trouver de nouvelles relations, on lui avait appris à ne plus craindre les gens. Aussi, si elle ne se sentait vraiment en sécurité qu’auprès de Damian, elle commençait à réapprécier la présence d’autres personnes auprès d’elle. Lucy ne pouvait encore s’imaginer au milieu d’une foule trop dense mais face à cette femme, elle se sentait assez détendue.

Finalement, Lucy se leva et se dirigea vers la machine à café à l’opposé de la pièce. Elle mit de la monnaie dans la machine. Un café deux sucre pour la dame et un thé pour elle.
« Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas fini ma journée tout de suite et il ne me restait pas grand-chose à faire. Vous ne me dérangez absolument pas, madame Queen c’est cela ? »
Puis un sourire timide lui échappa et ses joues devinrent soudain rouge.
« Pas de problèmes pour lui, il travaille de nuit alors il ne risque pas de m’attendre pour manger. »

Un petit rire s’envola de sa gorge avant de se couper nette. Tiens, elle ne l’avait pas vu ce journal, il sortait d’où ? Bien qu’elle veuille n’attirer l’attention dessus, son regard ne pouvait quitter le magazine people disposé au milieu d’autres sur la table basse qui meublait le coin café. C’était surtout l’article faisant la couverture qui attirait son regard. En gros titre ; « L’empire Wayne, les secrets de la famille la plus people de Gotham ». Elle détourna le regard d’un coup, tentant de reprendre la conversation avec la femme de son patron mais son esprit ne pouvait penser à autre chose que cet article.

« Excusez-moi si cette question est trop indiscrète mais dans quel secteur travaillez-vous ? Je ne vous ai jamais vu dans l’entreprise alors j’imagine que vous ne travaillez pas avec monsieur Queen ? »

Elle demandait cela sans que la réponse l’intéresse vraiment. Damian était vraiment très beau sur cette photo, là au milieu de sa famille mais Lucy se demandait surtout ce que le journal voulait dire par « secret ». N’était-elle pas un secret ? Ils sortaient ensemble depuis plus environ deux ans et restaient très discrets dessus. Elle avait une identité secrète et était en hôpital psychiatrique alors elle préférait rester discrète. Surtout, elle n’avait jamais rencontré la famille de Damian et ils ne semblaient pas l’apprécier. Mais malgré leurs efforts pour rester discret, ils s’étaient déjà retrouvés dans quelques magasines. Trempant ses lèvres dans le thé, Lucy ne pouvait qu’attendre de jeter un œil à ce foutu article.
Revenir en haut Aller en bas
Dinah Lance
Now my watch begins
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2018
Sam 18 Aoû - 17:26
Dinah remercia la jeune femme quand elle lui tendit sa tasse et bu une gorgée brûlante. Ce n’était pas vraiment un café d’exception, ni même un bon café, mais ça ferait largement l’affaire. Elle rit doucement en entendant son interlocutrice l’appeler « Madame Queen ». Ce n’était pas la première fois qu’on l’appelait comme ça, mais ça lui faisait toujours un peu bizarre. Ils n’avaient jamais vraiment parlé mariage, avec Oliver. Même pas après la naissance de leur fils. Ils n’en avaient pas vraiment besoin, après tout. Cela faisait des années qu’ils étaient ensemble, ils étaient déjà une sorte de vieux couple qui se chamaillait régulièrement. Dinah n’était pas contre l’idée de se marier avec Oliver, loin de là, mais ce n’était pas non plus sa grande priorité.

« C’est Lance, nous ne sommes pas mariés avec Oliver. Même si on dirait et que ça fait des années, des fois ! »

Dinah ponctua sa remarque par un petit rire. C’est sûr qu’elle ne les avait jamais entendu se chamailler, c’était quelque chose.
Elle remarqua que le regard de la jeune femme était attiré par un magasine people, posé sur la table à côté de la machine à café. De là où elle était, Dinah ne voyait pas très bien la couverture, mais elle distinguait le nom de « Wayne ». Ils faisaient souvent la une des journaux, ce qui était normal, pour la famille la plus riche de la ville, après tout. Mais la secrétaire avait l’air subjuguée par la photo en première page. Une fan, peut-être ? Ou bien les connaissait-elle ? Cela semblait peut probable à Dinah, mais, après tout, elle pouvait toujours être surprise. Après tout, les gens ne s’imaginaient pas forcément, au premier coup d’œil, qu’elle était en couple et qu’elle avait un enfant avec Oliver Queen.

« Oh, je tiens un bar, dans Burnley, le Black Canary Club ! Je me vois très mal travailler ici, à vrai dire, le travail de bureau c’est vraiment pas pour moi… Et je ne sais pas si je supporterais Oliver au travail ! »

Ce n’est pas que Dinah avait l’impression de parler dans le vide, mais la jeune femme face à elle ne l’écoutait pas vraiment. Elle avait toujours les yeux rivés sur le magasine posé sur la table basse. Cela piquait la curiosité du Canari. Qu’est ce qui pouvait bien l’attirer autant ? Dinah toussota.

« C’est la famille Wayne, en couverture ? Qu’est-ce qu’ils ont fait cette fois ? J’ai l’impression qu’on les voit partout en ce moment, même au bar, j’ai pas mal de journaux au bar où ils sont en couverture… »

Elle les avait sous la main au travail, certes, mais elle ne les lisait pas non plus. Pour elle, ce n’était qu’un ramassis de ragots et de mensonges, rien de bien intéressant. Et puis, pourquoi les gens s’intéressaient autant à la vie des gens riches et célèbres ? C’était des gens comme les autres, pas des dieux. Dinah trouvait tout cela ridicule. Mais bon… ça fait vendre des magazines, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Quinzel
There's an ordinary world
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Ven 24 Aoû - 11:28
En entendant la jeune femme la reprendre sur son nom de famille, Lucy s’excusa poliment, redoutant d’avoir mis la moitié de son patron en colère. Mais heureusement pour la simple secrétaire, Dinah Lance ne semblait nullement offensée par cette simple méprise. Lucy n’avait simplement pas pu imaginer qu’un patron d’une si grande entreprise et dans la quarantaine puisse ne pas être marié. Voyant toutes ses idées reçues aussi simplement mise à mal, Lucy se sentait idiote. Détournant le regard en sirotant son thé, elle fut surprise d’apprendre que madame Lance tenais son propre bar. Certes, ça ne choquait pas trop vis-à-vis de sa tenue mais, c’était un métier assez excentrique et même plutôt dangereux à Gotham. Bentley était certes un quartier calme grâce à la proximité du centre du GCPD mais, les bars gothamites restaient cependant les repères de tous les hommes de mains et mafieux.

Cependant, perturbée par le titre aguicheur de ce magazine, Lucy n’arrivait pas vraiment à se concentrer sur ce que lui racontais la femme. Mais bien sûr, elle devait si attendre, à fixer la couverture de cette manière, la secrétaire attira l’attention de la femme de son patron. Voyant Dinah Lance saisir le magazine, Lucy s’imagina le pire. Elle allait ouvrir et voir une photo d’elle avec Damian. Incapable de cacher ses émotions, Lucy cacha son visage derrière sa tasse de thé et finit sa boisson. Sa gorge se noua. Elle n’avait pas honte de Damian bien sûr mais, leur situation était encore trop instable et ils avaient fait le choix de garder leur couple le plus secret possible.

Mais bien sûr, les photographes étant des professionnels, ils c’étaient fait plusieurs fois prendre en photo à la sortie de restaurant ou de café. La première fois, Lucy avait craint qu’Harley en profite pour remonter jusqu’à elle et fasse du mal à Damian. Après tout, la jeune femme n’avait pas vu ou eu de contact avec « sa mère » depuis un long moment et la menace de la revoir pesait toujours sur sa vie. Un enlèvement laisse des séquelles sur une enfant.

« Oui il me semble bien... »

Lucy regarda ailleurs, ne sachant pas trop quoi dire. Sa tasse vide dans la main, elle ne pouvait même pas boire pour ne pas avoir à parler. Alors comme toutes les personnes mal à l’aise dans une conversation, elle regarda l’heure. Pourquoi le patron ne sortait-il pas de sa réunion ? Il en prenait du temps.

« Monsieur Queen semble en retard tiens. Vous voulez peut-être vous assoir ? »

Lucy désigna les chaises face à son bureau, espérant les éloigner des magazines.
Revenir en haut Aller en bas
Dinah Lance
Now my watch begins
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2018
Mar 4 Sep - 17:17
Dès qu’elle avait mentionné les magasines et leur une, Dinah avait senti la jeune femme en face d’elle se tendre. Comme si les questions de Dinah la gênaient. Etrange, étrange… Elle essayait de cacher ses émotions, mais ça n’était pas très efficace. Clairement, il y avait quelque chose dans ce magazine qui la mettait mal à l’aise, ou bien quelque chose qu’elle ne voulait pas que Dinah voie. Cela piquait la curiosité de la justicière. Elle pourrait toujours aller jeter un coup d’œil aux magasines plus tard, pour voir ce qui se tramait. Histoire d’avoir le fin mot de l’histoire.

Mais elle n’avait pas non plus envie de voir des photos d’elle-même et de sa famille. Elle avait plus d’une fois fait la une de ces magazines, ou juste les pages centrales, et ce n’était pas ce qu’il y avait de plus plaisant, de voir son intimité dévoilée de la sorte. Enfin, c’était surtout pour leur fils, un enfant n’avait pas à se retrouver en une des magazines comme ça. Et ça mettait Dinah hors d’elle. Elle ne supportait pas qu’on fasse du mal ou même qu’on s’approche de son fils. Elle était pire qu’une lionne quand il s’agissait de protéger son enfant.

Elle alla s’assoir avec la jeune secrétaire, en face de son bureau. Cette dernière avait l’air rassurée d’avoir éloigné la femme du patron de la pile de magazine. Vraiment étrange. Mais bon, s’il fallait s’attarder sur chaque petite bizarrerie de chaque personne, on en aurait pas fini. La jeune femme regarde l’heure sur sa montre : c’est vrai qu’Ollie commençait à traîner un peu. La réunion devait sûrement être de la plus haute importance. Ou alors, ils n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur quelque chose. Dans les deux cas, Dinah imaginait Oliver plus que concentré, avec un air beaucoup trop sérieux pour lui. Il ne lui manquerait plus qu’une paire de lunette posée sur le bout de son nez pour parfaire le portrait du patron d’entreprise cliché. L’idée amusait beaucoup la jeune femme.

« Bon, puisqu’on est là pour un petit moment, parlez moi un peu de vous, je n’arrête pas de parler de moi depuis toute à l’heure… ça commence à faire beaucoup ! »

Puisqu’elle était partie pour rester là encore un petit moment, pourquoi ne pas faire la conversation ? Elles n’allaient pas non plus rester là toutes les deux, à se regarder en chien de faïence. Et puis, elle ne savait même pas quel était le nom de la jeune femme, ou alors elle ne l’avait pas saisi au cours de la conversation. Et si en plus, ça lui permettait de glaner quelques informations qui pourraient l’aider à comprendre la réaction de la secrétaire face aux magazines, ce serait encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Quinzel
There's an ordinary world
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2018
Mer 5 Sep - 17:08
Jetant un coup d’œil à l’écran d’ordinateur sur son bureau, Lucy remarqua qu’un nouveau mail venait d’arriver sur la boite mail des secrétaires de l’entreprise. Elle hésita un moment à regarder ce qu’on venait de lui envoyer. Lucy craignait que Dinah Lance trouve cela mal polie mais, il fallait bien travailler à un moment ou à un autre.

« Excusez moi madame mais, je dois juste regarder un mail. »

Glissant sa sourie sur le mail, le message s’ouvrit sur l’écran incurvée qui lui servait d’outils de travail. Cet ordinateur était un modèle assez récent, bien plus que le vieil ordinateur portable que Lucy se trimballait depuis presque cinq ans. Bien sûr, l’appareil avait de nombreux défauts mais elle le préférait aux nouveaux modèles avec leurs écrans mi-holographiques donnant la migraine au bout de trente minutes. C’était pourtant sur l’un de ces écrans que s’affichait à présent le mail. Un horaire se libérait pour le rendez-vous du Community Manager un midi. Lucy ouvrit dans un autre dossier le logiciel où elle enregistrait tous les emplois du temps des hauts employés de l’entreprise. Jeudi, midi trente Pas de réunion avant seize heure, bien assez pour caser le rendez-vous.

« Bon, puisqu’on est là pour un petit moment, parlez moi un peu de vous, je n’arrête pas de parler de moi depuis toute à l’heure… ça commence à faire beaucoup ! »

Lucy rougit, l’idée de devoir se révéler face à cette femme terrifiait sa nature devenue timide avec les années.

« Laissez-moi encore un instant, je dois juste envoyer un mail. »

Elle entra l’adresse du Community Manager et dans son message, demanda si l’horaire du rendez-vous lui convenait. Voilà, une chose de faite. Lucy se tourna alors vers Dinah avec un léger sourire, ne sachant pas vraiment quoi dire.

« Eh bien je m’appelle Lucy Falsity et je suis sécuritaire. Je m’occupe des rendez-vous de monsieur Queen mais aussi d’autres employés… »

Bien sûr, Lucy savait bien que la femme voulait autre chose que ces simples informations que n’importe qui pouvait trouver en regardant la liste des employées mais, livrer des informations semblait compliqué. Entre les mensonges, les choses à garder secrète et ce que Lucy considérait simplement comme trop privé, elle ne pouvait finalement dire que peu de choses. Alors elle serra les lèvres.

« J’ai été engagé grâce à un programme de réinsertion proposé par l’hôpital. Mais ne vous inquiétez pas hein, je ne suis pas dangereuse même si je suis allée en psychiatrie. »

Elle pouffa de rire, essayant de s’auto-persuader en même temps. Il y avait bien deux ou trois autres détails qu’elle pouvait glisser ?

«Je ne sais pas vraiment ce que vous voulez encore entendre d’autre. J’ai vingt-et-un an, j’essaye d’entreprendre des études de juge pour enfant et… je vis en couple depuis quelques mois maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Marilyn Monroe
» Les hommes préfèrent les blondes
» Les 100 plus beaux hommes en une minute
» Hommes bêtes contre Empire 2000 Pts
» Elfes Noirs vs Hommes-Lézards - 3000/1500 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children Of Gotham :: NEO - GOTHAM :: Midtown :: Nouveau Gotham :: Queen Industries-
Sauter vers: